Saint Jude

Pourquoi fêtons-nous Saint Jude le 28 octobre ?

Histoire de Saint Jude (I siècle) : Apôtre et martyr

On sait peu de chose sur Saint Simon et Saint Jude, ils étaient tous les deux pêcheurs en Galilée et mourront tous les deux leurs martyrs en Perse.

Jude aussi appelé le Thaddée

Saint Jude à ne pas confondre avec «Judas d’Iscariote », pour reprendre l’expression de l’Evangile selon saint Jean (14:22). Il est aussi appelé le Thaddée ou Lébbée. Il est souvent présenté comme l’auteur de l’Epître de saint Jude, dans le nouveau testament. Il s’y identifie en tant que frère de Jacques le Mineur, ce qui ferait de lui un cousin du Christ. Cette épitre aux Eglises d’Orient (Mésopotamie et Perse) révèle un souci de la récidive chez les convertis et met en garde contre les dangers de différentes formes d’hérésie comme le gnosticisme.

Si Saint Jude est peu cité dans les évangiles, il est l’Apôtre qui, lors de la Cène, invite le Christ à se manifester au monde après sa Résurrection. Après la résurrection, Saint Jude aurait répandu la parole du Christ vers le nord prêchant en Syrie, en Mésopotamie et en Perse. Une autre tradition veut que Jude ait été martyrisé seul en Arménie alors soumise à la Perse. Par la suite, l’Arménie deviendra le premier état moderne à adopter le christianisme en tant que religion officiel, au IV siècle. Saint Jude est le saint patron de l’Arménie.

Une popularité contemporaine

Jude est souvent associé aux épreuves  à la malchance, au rejet social. Ces thèmes ont souvent inspiré des artistes comme Paul McCartney avec la célèbre chanson « Hey Jude » en 1968.

Fête : 28 octobre

Etat : Apôtre et martyr

Naissance : début du I siècle

Mort : milieu du I siècle

Date de canonisation : avant 1588

Patronage : cause désespérés, Arménie

Citation de Saint Jude

Epitre de Saint Jude, 21

«Maintenez-vous dans l’amour de Dieu; en attendant la miséricorde de notre seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle. »

Autres fêtes le 28 octobre