Saint Charbel Makhlouf

Pourquoi fêtons-nous la Saint Charbel Makhlouf le 24 juillet ?

Histoire de Saint Charbel Makhlouf : moine et ermite

Charbel Makhlouf, moine libanais maronite(catholique, est l’un des plus grands saints du XIXème siècle. Entré au monastère Notre-Dame de Mayfouq, à l’âge de 23 ans, il rejoint deux ans plus tard celui de Saint-Maron d’Annaya, où il est ordonné en 1859. Il y passe les seize années suivantes, embrassant la pauvreté et l’humilité avec ferveur qui n’a d’égale que sa dévotion à la Sainte Eucharistie. Il adopte très tôt l’habitude de se lever à minuit pour se recueillir devant le saint sacrement. Ce n’est qu’après être resté onze heures en adoration eucharistique qu’il se sent suffisamment pur pour célébrer la messe.

En 1875, il quitte Saint-Maron pour passer le reste de sa vie en ermite. Sa réputation d’extrême sainteté ne cesse dès lors de croître. Il meurt en serrant l’hostie contre sa poitrine le soir de Noël 1898. Les nombreux miracles qui lui sont attribués après sa mort attirent bientôt sur sa tombe de Saint-Maron des foules de musulmans autant que de chrétiens.

En 1950, il est découvert en état d’incorruption, son corps transpirant une substance pareille à du sang. Son exhumation s’accompagne d’une nouvelle foison de miracles. Au cours des seuls mois d’avril à août 1950 sont rapportés trois cent cinquante miracles, dont vingt touchant des musulmans.

Originally posted 2021-07-24 00:33:26.