Pourquoi fêtons-nous Notre-Dame des douleurs le 15 septembre ?

Pourquoi fêtons-nous Notre-Dame des douleurs le 15 septembre ?

Quelques jours après la Fête de la Nativité de la Vierge Marie, la célébration de Notre-Dame des douleurs le 15 septembre commémore les sept plus grandes épreuves subies la Vierge Marie.

La plupart sont liées à la crucifixion et à la mort de son fils Jésus. Être choisie pour devenir la mère du Christ sera pour elle une bénédiction unique, mais également une malédiction, car le Christ paiera de sa vie les péchés de l’humanité en mourant sur la Croix.

Le destin de la Vierge Marie est tout tracé et empreint de tristesse, marqué par la souffrance d’une mère face au décès de son fils, une mort de surcroit annoncé dès sa naissance. D’autres épisodes de la vie de Marie sont aussi commémorés à cette date : la prophétie de Siméon, juste après la naissance du Christ selon laquelle son fils serait sacrifié ; la fuite en Egypte pour échapper à l’ordre d’Hérode de tuer tous les nouveaux nés de Bethléem ; la disparition du Christ pendant 3 jours à l’âge de 12 ans, retrouvé en grande discussion avec les ainés au temple de Jérusalem ; la rencontre de Jésus et Marie sur le chemin de la croix, la crucifixion elle-même ; la descente de la Croix et enfin, son inhumation.

Autres fêtes liées à la Sainte Vierge Marie

Autres fêtes le 15 septembre