Saint Corneille

Pourquoi fêtons-nous la Saint Corneille le 16 septembre ?

Histoire de Saint Corneille : pape et martyr (IIIe siècle – 283)

 

Saint Corneille succède au pape Fabien (20 janvier) martyrisé en 250 lors des persécutions de l’empereur Dèce. Suite à ces persécutions, l’élection du nouveau pape est repoussé en attendant l’Eglise est administré par un conseil sont le porte-parole est un prêtre appelé Novatien.

Après la mort de l’empereur Dèce, Saint Corneille est élu pape. Il règnera pendant presque deux ans. Il sera non seulement de nouveau confronté à une vague de persécutions, mais aussi par un conflit potentiellement dangereux déclenché par Novatien à propos de la réintégration des fidèles ayant abjuré leur foi pour échapper à l’exécution.

Novatien prend position contre Saint Corneille et affirme que toute réintégration est impossible. Le pape en revanche considère qu’une repentance sincère des abjurés est suffisante. Corneille trouvera des alliés à sa cause (dont Saint Cyprien de Carthage) et finalement Novatien sera excommunié.

Ce triomphe sera de courte durée. En 252, Saint Corneille est exilé par l’empereur Trébonien Galle. Il meurt l’année suivante des suites des mauvais traitements endurés durant son exil.

Date de la fête : 16 septembre
Etat : pape et martyr
Naissance : IIIème siècle 
Mort : 283 à Civitavecchia (Italie)
Date de canonisation : avant 1588
Patronage : surdité, épilepsie

Citation de Saint Corneille

 

Autres fêtes et saints à la Saint Corneille le 16 septembre

  • Saint Cyprien de Carthage