Saint Gérard Sagredo

Pourquoi fêtons-nous la Saint Gérard Sagredo le 24 septembre ?

Histoire de Saint Gérard Sagredo : abbé bénédictin et martyr (980-1046)

Saint Gérard est d’abord un moine bénédictin érudit qui a été formé à Rome et à Venise.  Après sa formation, il participe à la vie du monastère bénédictin de San Giorgio Maggiore, dont il devient ensuite l’abbé.

Après quelques temps, il décide de partir vers la Terre sainte afin d’accomplir un pèlerinage à Jérusalem. C’est sur ce chemin, alors qu’il traverse la Hongrie que Saint Etienne de Hongrie (16 aout) réussit à le persuader de rester et de s’occuper de l’éducation religieuse de son fils, le prince Emeric.

Après avoir accompli sa mission, Saint Gérard devient ermite jusqu’à que le roi Etienne lui propose le diocèse de la mer de Csanad. Saint Gérard entreprend  alors d’évangéliser ce diocèse divisé. Mais à la mort du roi Etienn, il devient la cible de nombreuses factions antichrétiennes. Il sera finalement capturé par des païens à Buda, lapidé puis  jeté d’une falaise dans le Danube en étant enfermé dans un tonneau. Deux autres évêques furent martyrisés avec lui

Saint Gérard Sagredo est canonisé le même jour que Saint Etienne de Hongrie et Saint Emeric, avec ces deux saints, il est le saint patron de la Hongrie. Ses reliques seront ensuite transférés à Venise en 1333.

Date de la fête : 16 août
Etat : Roi
Naissance : vers 970 Esztergom (Hongrie)
Mort : 1038, Esztergom
Date de canonisation : 20 août 1083
Patronage : Hongrie

Citation de Saint Gérard

 

Autres fêtes et saints à la Saint Gérard Sagredo le 24 septembre

  • Saint Pacifique de San Severino