Saint Roch

Pourquoi fêtons-nous la Saint Roch le 16 aout ?

Histoire de la vie de Saint Roch : Pèlerin

Bien qu’il ait compté parmi les saints les plus vénérés du Moyen-Âge –patron des victimes de la peste, il était invoqué pour se prémunir contre cette maladie– rien n’atteste formellement l’existence historique de saint Roch. La tradition veut qu’il soit né d’une mère stérile, qui ne peut enfanter qu’après avoir prié la Vierge. L’enfant serait né marqué d’une croix rouge sur la poitrine. A l’âge de 20 ans, il part en pèlerinage à Rome. Il rencontre sur son chemin des pestiférés, qu’il soigne de façon miraculeuse d’un simple signe de croix. Lorsqu’à son tour il contracte la maladie, il se retire dans un bois où un nouveau miracle fait surgir une source. Un chien lui apporte du pain et le guérit en léchant ses bubons. Les différentes traditions font mourir saint Roch soit dans sa ville natale de Montpellier, soit à Voghera (Lombardie). Son culte se répandra surtout après le Peste noire qui frappa l’Europe à partir de 1347, et plus particulièrement à Venise, où fut créée la splendide Scuola Grande di San Rocco en 1478.