Saint Patrick

Pourquoi fêtons-nous Saint Patrick le 17 mars ?

Histoire de Saint Patrick (385-461) : Evêque irlandais et missionnaire

La saint Patrick est souvent perçue comme la fête des irlandais dans le monde entier. Cette croyance populaire vient en grande partie de l’évangélisation de l’Irlande, île celte restée pendant longtemps à l’écart de l’Empire romain, part le travail de prédication infatigable de Maewyn Succat, plus connu sous le nom de Saint-Patrick .

En effet Patrick est non seulement le saint patron de l’île avec Saint Coulomban et Sainte Brigitte. Mais, plusieurs générations de migrants irlandais en ont fait le plus connu de tous les saints originaires de cette île.

Saint Patrick est une figure spirituelle importante du haut Moyen-Âge, on attribue de nombreuses histoires sur sa vie. On raconte ainsi que le saint se servait d’un trèfle, symbole actuel de l’Irlande pour illustrer la notion de Trinités selon laquelle Dieu existe en trois personnes, Père, Fils et Saint-Esprit. La vie du saint nous est connu grâce à ses écrits, son ouvrage le plus connu est « la confession ».

La vie de Saint Patrick : une vie nimbée de légende

Saint Patrick nait dans une famille chrétienne de Grande-Bretagne (en Ecosse). A l’âge de 16 ans, il est enlevé par des pirates irlandais qui l’emmènent sur leur île. Là, il devient un garçon de ferme et il se charge de conduire les troupeaux aux pâturages.

Les longues heures de solitude éveille en lui le gout de la prière. Après 6 ans de captivité, il réussit à partir de l’île et à gagner la France, où il est ordonné prêtre. Il est par la suite nommé évêque par le pape Célestin Ier, qui décide de le renvoyer en Irlande vers 432.

Par cette mission en Irlande, le saint s’aliène inévitablement les chefs et les souverains locaux, mais aussi les druides et autres dignitaires païens. A son arrivé, il est battu, dépouillé et mis aux fers.

La conversion du Roi Aengus

Il réussit néanmoins à convertir le Roi Aengus, en se servant d’un trèfle pour expliquer la trinité : le Père, le Fils et le Saint-Esprit, 3 parties pour une seule et même entité. Cette conversion fait alors écho dans toute l’Irlande et très vite les Irlandais se convertirent.

Toutefois, aucune congrégation religieuse ne semble pouvoir lui être attribué avec certitude. Le saint aurait été inhumé à l’emplacement de l’actuelle cathédrale de Downpatrick (Irlande du Nord) où il repose aux côtés de Sainte-Brigitte et de Saint-Columcille

Saint Patrick aurait aussi reçu d’un ange annonçant la naissance d’un saint irlandais trente ans avant sa naissance. Saint David naitra 30 ans plus tard en 520 ! En France, le jour de sa fête est célébrée par de nombreuses festivités populaires.

Vous souhaitez en savoir plus sur Saint Patrick ?

Plus d’informations sur la fête populaire : Jour de la saint Patrick

Les écrits et la vie de saint Patrick : La Procure 

Fête : 17 mars
Etat :  Evêque, missionnaire
Naissance : 385 (Ecosse)
Mort : 461 (Irlande)
Date de canonisation : avant 1588
Patronage : Irlande, Boston, New York, Nigéria

Prière de Saint Patrick

La prière de Saint Patrick date du Vème siècle et est attribuée au saint. Très populaire, elle est présentante en Irlande mais aussi en Angleterre.

On l’appelle la «Lorica de saint Patrick», le mot latin lorica signifiant « cuirasse ». En anglais, «Saint Patrick’s Breastplate» sa traduction signifie « Cuirasse de saint Patrick ».

 » Je me lève aujourd’hui
par une force puissante,
l’invocation de la Trinité,
la croyance en la Trinité,
la confession de l’unité
du Créateur du monde.

Je me lève aujourd’hui
par la force de la naissance du Christ et de Son Baptême,
la force de Sa Crucifixion et de Sa mise au tombeau,
la force de Sa Résurrection et de Son Ascension,
la force de Sa Venue au jour du Jugement.

Je me lève aujourd’hui
par la force des ordres des Chérubins,
dans l’obéissance des Anges,
dans le service des Archanges,
dans l’espoir de la Résurrection,
dans les prières des Patriarches,
dans les prédications des Prophètes,
dans les prédications des Apôtres,
dans les fidélités des Confesseurs,
dans l’innocence des Vierges saintes,
dans les actions des Hommes justes.

Je me lève aujourd’hui
par la force du Ciel,
lumière du Ciel,
lumière du Soleil,
éclat de la Lune,
splendeur du Feu,
vitesse de l’éclair,
rapidité du vent,
profondeur de la mer,
stabilité de la terre,
solidité de la pierre.

Je me lève aujourd’hui
par la force de Dieu pour me guider,
la puissance de Dieu pour me soutenir,
l’intelligence de Dieu pour me conduire,
l’œil de Dieu pour regarder devant moi,
l’oreille de Dieu pour m’entendre
la parole de Dieu pour parler pour moi,
la main de Dieu pour me garder,
le chemin de Dieu pour me précéder,
le bouclier de Dieu pour me protéger,
l’armée de Dieu pour me sauver
des filets des démons,
des séductions des vices,
des inclinations de la nature,
de tous les hommes qui me désirent du mal,
de loin et de près,
dans la solitude et dans une multitude.

J’appelle aujourd’hui toutes ces forces
entre moi et le mal,
contre toute force cruelle impitoyable
qui attaque mon corps et mon âme,
contre les incantations des faux prophètes,
contre les lois noires du paganisme,
contre les lois fausses des hérétiques,
contre la puissance de l’idolâtrie,
contre les charmes des sorciers,
contre toute science qui souille
le corps et l’âme de l’homme.

Que le Christ me protège aujourd’hui
contre le poison, contre le feu,
contre la noyade, contre la blessure,
pour qu’il me vienne une foule de récompenses,
le Christ avec moi,
le Christ devant moi,
le Christ derrière moi,
le Christ en moi,
le Christ au-dessus de moi,
le Christ au-dessous de moi,
le Christ à ma droite,
le Christ à ma gauche,
le Christ en largeur,
le Christ en longueur,
le Christ en hauteur,
le Christ dans le cœur
de tout homme qui pense à moi,
le Christ dans tout œil qui me voit,
le Christ dans toute oreille qui m’écoute.

Je me lève aujourd’hui
par une force puissante
l’invocation à la Trinité,
la croyance en la Trinité,
la confession de l’unité
du Créateur du monde.

Au Seigneur est le salut,
au Christ est le salut.

Que Ton salut, Seigneur, soit toujours avec nous.

Amen. »

Source : evangelium vitae

Originally posted 2019-03-17 00:01:53.